Des technologies variées et en évolution permanente

L’utilisation du soleil comme énergie repose sur deux principes technologiques distincts: l’énergie solaire thermique et l’énergie solaire photovoltaïque.
Ces technologies ont donné naissance à de nombreuses applications à usage domestique ou industriel et elles définissent les deux grandes technologies à l’œuvre dans les centrales solaires.

L’énergie solaire thermique :

Principe : le rayonnement solaire est réfléchi et concentré par des miroirs pour chauffer un fluide dit caloporteur (qui transporte la chaleur). La chaleur ainsi dégagée est utilisée pour émettre de la vapeur et entrainer une turbine, qui produit de l’électricité. Cette technologie est appelée CSP, pour Concentrating Solar Power.

Avantage de cette technologie: une partie de la chaleur produite est transportée vers un liquide de stockage (généralement des sels fondus) ce qui permet de fournir de l’électricité bien après le coucher du soleil. En revanche, les centrales CSP captent uniquement le rayonnement solaire direct et sont donc adaptées aux régions à fort ensoleillement.

L’énergie solaire photovoltaïque :

Principe : Le rayonnement solaire est capté par des cellules photovoltaïques pour produire directement de l’électricité. Précisément, les photons sont transformés en électrons en utilisant des matériaux semi-conducteurs, présents sur les panneaux solaire . C’est cette technologie qui est notamment utilisée pour la production d’électricité au sein des immeubles d’habitation ou des bâtiments industriels, via la pose de panneaux photovoltaïques sur les toits ou les façades.

La technologie PV présente l’avantage de requérir peu de personnel et de capter le rayonnement solaire direct et diffus, ce qui autorise un fonctionnement en région tempérée.